• Services aux citoyens
  • Loisirs et activités
  • La Ville
  • Je cherche...
Je cherche...

Politique culturelle

La vie culturelle julievilloise foisonne d’activités depuis longtemps. Les artisans, les musiciens, les peintres et autres artistes s’exprimaient à travers leur art dans leur intimité ou dans leur environnement, bien avant que la municipalité organise des activités de formation et de diffusion. L’implantation d’une bibliothèque en 1979 a été l’une des premières initiatives de la Ville, souhaitant offrir aux citoyens un lieu culturel de première ligne.

C’est en 2008 que Sainte-Julie s’engage en matière de développement culturel en se dotant d’un plan d’action local découlant de la politique culturelle de la MRC de Marguerite-D’Youville. La MRC s’étant retirée du secteur culturel, Sainte-Julie a maintenu son engagement à mettre en œuvre une série d’actions.

Même avant de s’engager dans l’élaboration de sa propre politique culturelle, Sainte-Julie a choisi de soutenir et d’encadrer le secteur culturel par divers plans ou politiques adoptés par l’administration municipale :

  • Programme du Fonds du patrimoine artistique de la Ville de Sainte-Julie (1990)

  • Politique de soutien à l’excellence (1990)

  • Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes (2009)

  • Politique d’intégration à l’art (2010)

  • Politique d’attribution des subventions du conseil municipal (2010)

  • Plan d’implantation et d’intégration architecturale au Vieux-Village (2013)

En 2013, la Ville de Sainte-Julie se dotait d’un plan de développement stratégique. Le plan a été actualisé s’appliquant désormais à la période 2019-2022. Des actions envisagées font écho à la vitalité culturelle.

Ce sont aujourd’hui plus de 120 personnes se définissant comme artistes, plus de 15000 abonnés à la bibliothèque, des centaines de personnes inscrites à des cours, des milliers de participants aux divers événements culturels locaux, six organismes culturels et une dizaine d’entreprises œuvrant dans le secteur culturel qui donnent le ton à la vitalité culturelle locale, sans compter les centaines de bénévoles qui s’impliquent quotidiennement. Considérant les besoins de la population et ses demandes, la municipalité reconnaît et prend acte de :

  • L’importance pour les jeunes d’être en contact avec la culture afin de développer leur potentiel, de s’ouvrir sur le monde et de s’exprimer à travers les arts, non seulement via les programmes académiques artistiques de l’école secondaire du Grand-Coteau, mais dans l’espace public julievillois.

  • L’ouverture des citoyens pour l’art public et leur souhait que les espaces publics soient aménagés avec attention et animés, pour s’y sentir bien et avoir le plaisir de côtoyer leurs concitoyens.

  • L’intérêt pour la culture de la part de citoyens approchant la retraite, qui se manifeste par des demandes notamment en ce qui a trait à des

    événements leur permettant d’apprécier des œuvres, de voir des spectacles et de participer lors d’événements culturels.

  • La détermination et le besoin de soutien des artistes locaux travaillant à ce que les arts et la culture soient présents dans la vie des citoyens.

  • La nécessité que des lieux soient accessibles afin que la population puisse avoir accès aux arts et à la culture et faire de la culture un moteur de développement collectif. La bibliothèque, le Vieux-Village et d’autres lieux d’expression et d’appréciation doivent ainsi jouer un rôle rassembleur.

Consultez la politique culturelle

Appel de candidatures - Oeuvre d'art public extérieure